Assurance emprunteur : Après le oui des députés, le non des sénateurs l’emporte.

Nous restons là pour vous !
30 octobre 2020

Assurance emprunteur : Après le oui des députés, le non des sénateurs l’emporte.

Alors que les députés étaient favorables à rendre l’assurance emprunteur résiliable à tout moment, finalement la Commission mixte paritaire y a renoncé le 21 octobre dernier, et à préféré l’option défendue par le Sénat de maintenir la date anniversaire du contrat.

En contrepartie, les banques et assureurs devront informer chaque année l’assuré de son droit à changer d’assurance à date anniversaire, sur le « comment procéder », et ce au plus tard 15 jours avant l’échéance annuelle de son contrat.

Ainsi, comme le clame l’UFC-Que choisir : « Le gouvernement et les sénateurs ont donc fait le choix de la rente des banques plutôt que du pouvoir d’achat des ménages ».

Il est vrai que même si les banques auront l’obligation d’écrire chaque année aux assurés, ces derniers devront être particulièrement vigilants, notamment sur les délais, pour ne pas manquer la fenêtre de tir qui leurs sera octroyée !!

Or, pour un primo-accédant, une année de plus, c’est en moyenne 800 € de perdu (source UFC).

Une somme non négligeable, qui devrait inciter chaque assuré à renégocier son contrat Assurance Emprunteur, bien souvent imposé par sa banque sans aucune négociation possible !

Source : Le Parisien du 22 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contacts
Appeler un conseiller (Gratuit)