Les Prêts professionnels

Qui n’a pas souhaité un jour créer son entreprise ?


Mais bien souvent cela démarre par une recherche de financement pour acheter du matériel, louer des bureaux, s’équiper, prévoir son stock de marchandise ou bien encore prévoir sa trésorerie des premiers mois.

Avant tout, pour obtenir un financement, sachez que votre dossier doit être en béton avec un prévisionnel d’activités détaillé et une étude du marché sérieuse.

Pour vous aider dans vos démarches, vous pouvez rencontrer un expert-comptable ou prendre conseil auprès des chambres consulaires (Chambres de Commerces, Chambres des Métiers). Il existe aussi un certain nombre d’associations qui pourront vous épauler.

Il existe également de nombreuses aides pour vous lancer dans la création d’entreprise. Du prêt d’honneur, aux aides locales, en passant par la levée de fonds, le financement d’une entreprise est souvent multiple !
Nous contacter

Pour mettre toutes les chances de son côté, recourir à un courtier peut être la solution !

En plus de vous aider dans vos démarches, le courtier va analyser la faisabilité en détail de votre projet, en lien avec votre expert-comptable, et vous proposera un plan de financement argumenté afin d’obtenir LA meilleure offre bancaire.


Pour cela, le courtier aura besoin d’un certain nombre de documents et informations personnelles et professionnelles fournis par le porteur de projet tels que :

- ses informations personnelles : identité, situation matrimoniale, etc.
- ses comptes bancaires (qui ne doivent pas révéler d'incidents car c'est un des éléments déterminants pour le dossier).
- ses différents crédits à titre personnel : crédits immobiliers, crédits à la consommation, etc.
- son expérience professionnelle, notamment dans le domaine d'activité de l'entreprise - qui doit être si possible en adéquation avec le projet.
- l'emplacement de l'affaire afin de savoir si celui-ci est bon,
- si c'est une reprise, le bilan de l'année précédente ainsi que la gestion de l'affaire seront analysés : le courtier pourra ainsi établir un bilan prévisionnel sur les 3 prochaines années,
- les charges prévues comme les salaires, les charges courantes (loyer, électricité, eau, assurances, etc.).

L’apport est également un élément déterminant. De nombreuses banques estiment que si le créateur d’entreprise croit en son projet, il doit être prêt à investir une partie de ses économies. L’apport, quasiment obligatoire, représente en général 30 % du montant global du projet professionnel.


Les demandes de financement professionnel peuvent être variées : cela peut être pour une création d'entreprise, une reprise de fonds de commerce, une acquisition de murs commerciaux, un rachat de parts sociales, la réalisation de travaux ou simplement de l'achat de matériel. Mais quelle que soit votre demande de financement, le processus sera toujours le même !

Nous contacter

Notre force: connaître le fonctionnement des établissements bancaires.

Les prêts bancaires octroyés dans le cadre de la création d'une entreprise, de travaux, d’acquisition de matériel ou d’achats de parts s’étendent généralement sur une durée comprise entre 2 et 7 ans. Dans le cas d'acquisitions immobilières, le prêt peut s'étaler sur une plus longue durée (15 à 20 ans, voire plus).   

Bien qu'il soit difficile de généraliser, les banques préfèrent financer des biens d’équipement durables (véhicule, matériel informatique, machines-outils...), via du crédit-bail, que financer l'activité en elle-même, ce qu’on appelle le besoin en fonds de roulement ou crédit de trésorerie. Les banques n’octroient ces derniers que dans des conditions très précises, à des entreprises ayant déjà fait leurs preuves, rarement dans le cadre d’une création.
Lorsqu'elle octroie un prêt, la banque réclame des garanties (caution bancaire, nantissement, ou les deux). Mais elle peut également demander la caution personnelle du dirigeant, voire recourir à la prise d’hypothèque en cas d’achat immobilier (murs, terrain, hangar). 

Sur l'acquisition de biens mobiliers, la banque recourt généralement au nantissement pour couvrir ses risques de pertes. Néanmoins, ces nantissements (fonds de commerce, matériel et outillage, véhicule) ne suffisent généralement pas à couvrir l'intégralité du risque. La banque aura alors recours en complément à une caution personnelle, suivant la déclaration de patrimoine (biens financiers ou immobiliers) du client.

Nous contacter

Les temps changent, nous aussi.

Nous avons inventé la flexi-mobilité, pour être là où vous êtes.


Chez vous, chez nous, à votre bureau, à la terrasse d'un café ou par téléphone, nous prenons toutes les dispositions pour vous faciliter la vie. Rencontrons-nous pour discuter de votre projet !

Envoyez-nous une demande de RDV ou de rappel téléphonique et nous nous déplaçons là où vous le souhaitez. Nous prendrons alors en compte toutes les informations nécessaires pour comprendre et concrétiser votre projet.


Quel service peut-on vous apporter?

Regrouper mes créditsEffectuer un prêt immobilierFinancer un projetRenégocier mon prêtRenégocier mes assurancesÉpargner au mieux




A quel moment de la journée peut-on vous contacter par téléphone?

A tout momentLe matinLe midiL'après-midiLa soirée

Nos partenaires

Contacts